L’ISLAMOPHOBIE D’ÉTAT EXISTE BEL ET BIEN

je (Abdelaziz Chaambi, président de CRI) viens d’être appelé par le Commissariat d’Oullins dans le Rhone car le Procureur de Bourgoin Jallieu a décidé de me poursuivre pour de soi disant menaces contre le Conseil Général alors que je n’avais fait que défendre les enfants MSAKNI Enlevés injustement par l’Etat et que nous avions fait revenir très rapidement chez leurs parents.

En savoir plus »

L’espace public n’est pas l’espace de l’état

Citer Baubérot en telles circonstances relatives à la polémique sur le burkini devient nécessaire : « L’espace public n’est pas, en bonne laïcité, l’espace de l’Etat, ou pas seulement et surtout celui de l’Etat, il est l’espace de chacun (dans son expression individuelle ou collective) et, en cela, il est une extension de l’espace privé dans les limites d’une "séparation" qui, elle ne peut pas s’étendre au détriment des libertés individuelles. »

En savoir plus »

Fond de solidarité aux victimes d’islamophobie

Devant la recrudescence du racisme, de l’islamophobie, des abus de pouvoir utilisés dans le cadre de l’état d’urgence et qui touchent des familles blessées, traumatisées, frappées, humiliées, nous devons dire NON et défendre le droit et la dignité.

En savoir plus »

Dire NON et défendre le droit et la dignité

CRI a engagé plusieurs procédures. Des recours administratifs : pour les perquisitions négatives qui se sont déroulées dans une humiliation totale (...)

Victoire contre l’arbitraire et l’islamophobie d’Etat

La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI) vient d’obtenir une victoire contre l’arbitraire en faisant lever l’assignation à résidence de l’Imam de Montpellier Mohamed Khattabi. Après le refus du tribunal administratif saisi dans le (...)

Coordination des Musulmans Unis pour la Dignité

بِسۡمِ ٱللهِ ٱلرَّحۡمَـٰنِ ٱلرَّحِيمِAu nom d’Allah le Miséricordieux, le très Miséricordieux Ainsi en quelques semaines, ce sont plus de 2000 perquisitions qui ont (...)
 

Perquisition chez le père d’un perquisitionné !

Ils ont même braqué à la tempe les enfants de 15 ans et la petite fille de 12 ans qui dormait dans son lit en la sortant du lit ; Ils les ont plaqué (...)

Perquisition chez monsieur et madame G

“Attendez, je vous ouvre” ils ne répondaient pas et continuaient d’enfoncer la porte jusqu’à la casser. Ils ont mis du temps à l’ouvrir car c’est une porte blindée. J’avais très très peur, je commençais à avoir un peu de mal à respirer, j’avais comme une (...)   1

Perquisition chez monsieur et madame D

"La Brigade est venue d’ Amiens et d’autres, je connais bien le commissariat et le commandant est choqué de ce qui nous est arrivé." "Le maire a (...)
 
 
Thèmes