Instance de l’Islam de France : DIALOGUE ou MONOLOGUE ?

La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie et ASIDCOM vous invitent à dire NON à "l’Instance de Dialogue de l’Islam de France" version CAZENEUVE !

Signez la pétition pour garder l’indépendance de l’islam et des musulmans en France.

En savoir plus »

Soutien au militant Youcef Brakni

Un militant anti raciste, Youcef Brakni, est poursuivi en justice par Marie-Laure Brossier, une élue de la majorité socialiste de Bagnolet. Youcef Brakni est le porte-parole d’une association locale qui lutte pour l’égalité des citoyens, contre l’islamophobie. Il est victime d’une tentative d’intimidation de la part de cette élue qui le traduit en justice pour diffamation.

En savoir plus »

La justice couvre-t-elle les islamophobes ?

Le CRI avait saisi la justice pour faire condamner dans l’urgence les propos insultants et inacceptables tenus par Philippe TESSON sur les ondes d’Europe 1 le 14 Janvier 2015, accusant entre autres l’ensemble des musulmans d’amener « la merde en France… » après les avoir opposés aux Français, comme si la confession musulmane était incompatible avec l’appartenance à la nation française.

En savoir plus »

COMMUNIQUE CRI A l’attention de Monsieur Gilles PLATRET, maire UMP de Chalon-sur-Saône AURIEZ-VOUS SI PEUR DU FN AUX ELECTIONS CANTONALES POUR REVENIR SUR UNE PRATIQUE BIEN INSTALLEE DEPUIS 31 ANS DANS VOTRE COMMUNE ?

Sous couvert de laïcité, vous avez annoncé lundi 16 mars 2015 la suppression à partir de la rentrée prochaine d’une pratique installée depuis (...)  image 1

COMMUNIQUE CRI (Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie) sur l’affaire Aikel

Lyon, le 17.03.2015 La CRI dans son constant souci de transparence et d’équité tient à revenir sur l’affaire de Aikel, jeune homme âgé de 28 ans, déficient mental, incarcéré peu après les attentats du 7 janvier 2015, accusé et condamné à six mois de (...)

LE VOTE EST LE SEUL LANGAGE QUE COMPRENNENT LES POLITIQUES

J’ai 11 ans, je suis en sixième et le 17 février, dans mon collège deux adultes m’ont obligée à me déshabiller pour retirer ma tunique parce que je suis (...)