Jean-Louis Bianco : « Les atteintes à la laïcité ont peut-être été surestimées »

Les responsables entendus sont d’avis que la plupart des questions relatives au fait religieux peuvent être réglées par le dialogue.