Belfort : le procès de l’islamophobie reporté au mois de juillet

Christine Tasin devait comparaître aujourd’hui devant le Tribunal de Belfort. À l’occasion de la Fête de l’Aïd en octobre 2013, elle avait tenu des propos jugés islamophobles par des associations musulmanes. Mais la confrontation qu’elles attendaient n’a pas eu lieu.

Par Isabelle Brunnarius
Publié le 26/03/2014 | 18:48, mis à jour le 26/03/2014 | 18:48

Manifestation devant le tribunal de Belfort avant l'audience concernant la plainte pour insultes et incitations à la haine raciale
Manifestation devant le tribunal de Belfort avant l’audience concernant la plainte pour insultes et incitations à la haine raciale

La militante Christine Tasin n’est pas venue devant le tribunal corrrectionnel de Belfort, son avocat ayant demandé un renvoi d’audience pour préparer sa défense. En octobre dernier, trois associations musulmanes ont déposé une plainte pour des faits d’injures publiques en raison d’une appartenance religieuse.
Ces plaintes font suite à des propos islamophobes tenus par Christine Tasin, présidente de l’association Résistance républicaine, devant les musulmans venus célébrer l’Aïd à Belfort.
Le procès aura lieu le 2 juillet prochain, les plaignants espèrent que Christine Tasin sera cette fois-ci face à eux.