Islamophobie : une tête de porc déposée devant une mosquée de Besançon

Une tête de porc a été retrouvée devant une mosquée de Besançon qui avait déjà été visée par des actes islamophobes.

Nouvel acte islamophobe devant une mosquée de Besançon. Une tête de porc et plusieurs oreilles de cochon ont été découvertes vers 02H30 devant le portail de la mosquée Sunna par la police. Une enquête a été ouverte et les policiers vont procéder à des relevés d’empreintes, a précisé le sous-préfet Eric Pierrat, qui s’est rendu sur place pour rencontrer les responsables musulmans. Les patrouilles ont été renforcées autour du bâtiment.

"L’Etat condamne avec vigueur de tels actes et il est important de ne pas céder à la provocation", a-t-il ajouté, soulignant que "la vigilance accrue portée à la sécurité des lieux de culte va se poursuivre". La même mosquée, déjà visée par des tags en février, avait encore été ciblée début novembre. Une croix gammée et l’inscription "vive le FN" avaient été tracées à la peinture noire sur son mur d’enceinte. Durant la même nuit, des croix gammées, ainsi que des inscriptions comme "la France aux Français" et "les arabes dehors" avaient été tracées à la peinture noire sur les murs d’une autre mosquée de la ville.