TRADUISONS LES CRIMINELS DE GUERRE ISRAELIENS DEVANT LA JUSTICE INTERNATIONALE !

Malgré toute la puissance de feu déployée par l’armée criminelle israélienne, l’Etat d’Israël contrairement aux déclarations triomphantes de ses dirigeants, n’a pas atteint le moindre de ses objectifs.

Malgré un bilan humain très lourd s’élevant à plus de 1300 morts, à plus de 5300 blessés, et à des pertes matérielles évaluées à près de deux milliards de dollars, Israël n’a réussi ni à éradiquer la résistance, ni la détermination des Palestiniens à poursuivre leur lutte légitime contre l’occupation.

Le peuple palestinien, malgré la politique d’épuration ethnique que l’Etat d’Israël pratique depuis 60 ans, maintient sa revendication de recouvrer ses droits territoriaux. Tant que les Palestiniens résistent et donc qu’ils existent, ce droit à l’Indépendance ne se perdra pas. L’armée sioniste vient de se retirer de Gaza bredouille et sans aucune contre partie, face à la détermination de la résistance et le soutien populaire dont elle a bénéficié, c’est ce qui explique l’acharnement et les carnages contre la population civile.

Dans l’immédiat, la trêve ne règle rien, et le blocus, qui transforme ce territoire en camp de concentration à ciel ouvert, est maintenu.
La préméditation d’assassinats de civils, l’utilisation de bombes au phosphore et d’armes à l’uranium appauvri, et l’impossibilité pour la population de fuir les attaques, permettent sans équivoque de qualifier les massacres de Gaza de crimes contre l’humanité. Les dirigeants
israéliens, coupables de ces actes barbares, doivent être traduits devant la justice internationale.

Une plainte initiée à Lyon par le collectif Résistance Palestine et associant plus d’une centaine d’ONG internationales est aujourd’hui en cours dans cette perspective.

Nous ne pouvons plus nous satisfaire des condamnations verbales sans lendemain. Nous appelons la société civile à se mobiliser pour soutenir cette plainte et faire pression sur tous les élus locaux, nationaux et européens. Nous invitons toutes les personnes éprises des valeurs humanistes de justice et d’équité à interpeller les élus par courrier ou en prenant rendez-vous lors des permanences. Les
politiques doivent aujourd’hui choisir le camp du Droit et de la Justice et prendre leurs responsabilités.

Les déclarations obscènes de Tzipi Livni, qualifiant la mort de milliers de civils palestiniens « de produits de circonstances » sont le reflet de l’idéologie raciste et fasciste qui travaille la société israélienne depuis la création de l’entité sioniste en 1948. Une très large majorité de la population israélienne a ainsi soutenu l’agression à Gaza de même qu’elle cautionne depuis plusieurs décennies la politique coloniale et génocidaire de ses dirigeants. Cette politique est pourtant vouée à l’échec car malgré la disproportion des forces en présence, l’Etat d’Israël a déjà subi une défaite politique. Nous devons donc plus que jamais soutenir toutes les formes de résistance à l’occupation pour que les Palestiniens puissent enfin vivre libres sur leurs terres.

MANIFESTATION SAMEDI 24 JANVIER 2009 A 14H PLACE BELLECOUR

 
Thèmes