Renvoyées de la JAPD

Des jeunes filles voilées se sont vues refuser l’accès à la journée d’appel de préparation à la défense (JAPD).

Les conséquences pour elles sont l’impossibilité de passer le brevet des collèges ou le baccalauréat. Elles seront obligées de le passer en candidat libre.