Monsieur Guéant, ce qui est en cause c’est votre bilan et celui du Président Sarkozy !

Monsieur Guéant, ce qui est en cause c’est votre bilan et celui du Président Sarkozy !

Votre dernière sortie médiatique a posé comme l’un des critères de hiérarchisation des civilisations, la situation de la femme.

Soit !

Sur ce point, voici quelques extraits du Rapport 2010 de l’Observatoire national de la délinquance rédigé sous la direction d’Alain Bauer, un proche du Président Nicolas Sarkozy.

(http://www.inhesj.fr/fichiers/ondrp/rapport_annuel/synthese-rapport-2010.pdf)

En tant que Ministre de l’Intérieur, ces conclusions vous concernent donc très directement.

Quant à nous, nous ne ferons pas de ces conclusions, le fondement d’un quelconque jugement moral sur le niveau civilisationnel de notre société…

Bonne lecture !

"Entre 2007 et 2009, la proportion de femmes déclarant avoir été victimes de violences physiques ou sexuelles a augmenté significativement alors que celles des hommes a peu varié".

"On établit donc une tendance à la hausse sur deux ans pour les femmes de 18 à 75 ans alors que, dans le même temps, les hommes ont été un peu moins nombreux en proportion à se déclarer victimes."

"À partir de taux égaux en 2007, la fréquence des phénomènes de violences déclarés par les hommes et les femmes s’est fortement différenciée en deux ans.

Dès 2008, on a observé un écart de 0,3 point entre les taux de victimisation par sexe. Il a atteint 0,5 point en 2009, soit en volume estimé, 130 000 femmes se déclarant victimes de plus."

"Le taux de victimisation des femmes de 18 à 75 ans est passé de 1,1 % à 1,3 % pour les violences physiques hors ménage, soit environ + 50 000 victimes en volume estimé."

"La hausse du taux de victimisation pour violences sexuelles hors ménage des femmes de 18 à 75 ans est, quant à elle, significative : il a varié de + 0,2 point entre 2007 et 2009. Un peu moins de 150 000 femmes de 18 à 75 ans ont déclaré avoir été victimes de violences sexuelles hors ménage en 2009, soit 0,7 % d’entre-elles."

 
Thèmes