Appel pour une citoyenneté "normale"

Monsieur le Président de la République,

93% !...c’est le pourcentage d’électeurs de confession musulmane ayant porté leurs suffrages sur votre candidature lors du second tour de l’élection présidentielle.

Ainsi, ce sont plus de 2 millions d’électeurs qui ont certes, pour partie adhéré à vos propositions, mais comment ne pas voir aussi, dans cette unanimité autour de votre candidature, un rejet viscéral de 5 années de Sarkozysme marquées par une islamophobie décomplexée et une stigmatisation de tous les instants des français de confession musulmane ?

Nul doute que l’extrême-droite et la droite extrême crieront au communautarisme pour tenter de salir ce vote voire même votre victoire.

Nous lui répondrons que si le vote des citoyens français de confession musulmane était mû par une logique communautariste, il aurait sanctionné la Gauche pour son vote au Sénat, le 17 janvier dernier, de la loi liberticide et islamophobe interdisant le port du foulard pour les nounous musulmanes dans l’exercice de leurs fonctions (autrement dit chez elles… !)

Nous rétorquerons également qu’à l’image de nos concitoyens catholiques, nous nous serions détournés d’un candidat prônant le droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels, car contraire à nos valeurs familiales.

Nous rappellerons enfin que cette "communauté" est si peu communautariste qu’elle n’a jamais cherché à se doter d’une quelconque représentation.


Votre prédécesseur s’est d’ailleurs souvent vanté d’avoir usé de toute son influence et ce, au mépris de la lettre et de l’esprit de la loi de 1905, pour exiger et obtenir la création du Conseil Français du Culte Musulman...

Lors du débat de l’entre-deux-tours vous avez déclaré :

"Moi, Président de la République, je respecterai les français"...Et bien sachez que nous, français de confession musulmane, sommes las de voir notre dignité bafouée au grès des polémiques politiciennes sur le voile, le halal, les mamans musulmanes accompagnatrices lors des sorties scolaires ainsi que la couleur et la longueur des jupes de leurs filles élèves de l’Education Nationale etc.etc. !!?

Monsieur le Président, Vous avez promis le droit de vote pour les étrangers...

Nous nous en félicitons et resterons mobiliser pour voir se concrétiser cette promesse faite par François Mitterrand en 1981…

Mais ce droit de vote des étrangers coexistera-t-il avec une citoyenneté au rabais pour ces millions de français qui n’en finissent pas d’être « issus de l’immigration » depuis une, deux, trois voire quatre générations


et dont les grands-parents ont bien souvent payé le prix du sang pour défendre le pays et les parents le prix de la sueur et de la souffrance pour aider à la reconstruction et à l’essor économique de la France ?!

Durant la campagne présidentielle, vous n’avez eu de cesse de marteler que vous étiez un candidat « normal » et que votre Présidence le serait tout autant.

Et bien sachez enfin que nous, citoyens français de confession musulmane, ne demandons rien d’autre que la reconnaissance PAR LA LOI de ce fléau –et son lot de discriminations, d’injures et d’agressions - qu’est l’islamophobie (et ce, au même titre que l’antisémitisme ou l’homophobie), pour qu’enfin nous puissions vivre une citoyenneté apaisée...une citoyenneté, somme toute « normale ».

Signataires : Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie.

Documents joints

 
Thèmes