A ces messieurs de l’UMP qui appellent au "boycott de Quick"...

Les mêmes députés UMP qui montent au créneau contre la chaîne de restauration rapide Quick et appellent à boycotter cette enseigne parce qu’elle propose des hamburgers à base de viande halal dans certains de ses points de vente, ne sont pas gênés par les restaurants casher financés avec l’argent du contribuable ? Voir exemples ci-dessous.

Les députés UMP Jacques Myard et Lionel Luca se sont élevés mercredi contre Quick, parlant de « Grave dérive communautariste, contraire aux principes républicains ». Lionel Luca a même appelé (tiens, tiens !) « au boycott » de l’enseigne Quick (voir les quotidiens France-Soir et 20 minutes, notamment.

Que pensent-ils de ces restaurants universitaires qui ne proposent que des repas Casher, à l’intérieur d’ établissement privés, subventionnés par l’Etat, c’est à dire par nous ?

Un petit exemple, l’ORT de Strasbourg qui affiche sur son site :

RESTAURATION

Au sein même de son campus, l’ORT Strasbourg propose un Restaurant Universitaire (Restau U) agréé par le CROUS (tarif actuel : 2,85 € par repas). Les repas proposés par ce Resto U sont cashers.

Et qui explique dans sa présentation (tenez-vous bien !)

Le Lycée ORT Strasbourg est un lycée privé sous contrat d’association avec l’Etat. Il accueille plus de 400 élèves : il propose des classes de 2nde, de 1ère, de Terminale (séries S, ES, STI) et des Formations Supérieures comprenant plusieurs BTS pilotes et bien entendu la « Prépa ORT »

Le contrat d’association avec l’Etat engage l’ORT à assurer des projets pédagogiques conformes aux programmes officiels ; le côté « privé » permet à l’ORT de distiller une certaine souplesse en proposant des solutions pédagogiques innovantes…

Une particularité : jamais les élèves n’ont de cours ni de devoirs le samedi.

HÉBERGEMENT

- les étudiants israélites peuvent bénéficier de locations dans une des 2 résidences universitaires communautaires de Strasbourg (une résidence garçons ; un foyer de jeunes filles). Ces 2 résidences font partie intégrante du campus de l’ORT Strasbourg (voir photo en page d’accueil). Elles proposent des chambres individuelles vastes et bien équipées.

Ces types de logements sont conventionnés, ce qui permet d’en réduire sensiblement le loyer grâce aux allocations-logement (attribuées indépendamment des revenus des parents).

Nulle part, donc, cet établissement, qui bénéficie des subsides de l’Etat, ne donne le choix d’une nourriture non casher. Et pas de proposition de chambres aux étudiants musulmans !

Alors, on boycotte quoi, et de quel communautarisme parle-t-on ?

Source : http://prepa.strasbourg.ort.asso.fr/pageLibre00010029.html

CAPJPO-EuroPalestine

 
Thèmes