Blois : tête et viande de porc contre la mosquée Souna

La mosquée Souna de Blois, ville située entre Orléans et Tours, a été profanée dans la nuit de mardi 11 à mercredi 12 février.

Une tête et de la viande de cochon ont été retrouvées sur place, ainsi qu’une obscure inscription sur la porte de la mosquée : « MLE France ». ML comme mouvement de libération ? Le mystère reste pour l’instant entier, même pour les fonctionnaires de police qui indiquent ignorer ce que ces trois lettres recouvrent.

Le maire, ainsi qu’un membre du cabinet du préfet, se sont déplacés pour constater la profanation. Les responsables de la mosquée s’apprêtent à porter plainte dans l’après-midi. Dénonçant l’acte de vandalisme, ils ont tenu à appeler au calme et à ne pas céder à la provocation.

 
Thèmes