COMMUNIQUE DE LA COORDINATION CONTRE LE RACISME ET L’ISLAMOPHOBIE (CRI)

Une hirondelle socialiste ne fait pas le Printemps

Investissons le champ, politique !!!

Lors de son dernier vote des motions le Parti Socialiste a parlé timidement de la notion d’islamophobie et Monsieur Cambadélis dont la motion est arrivée en tête a dépêché sa collaboratrice Madame Corinne Narassiguin au dîner du Collectif Contre l’Islamophobie en France, puis a reçu des représentants de cette association.

Nous considérons, malgré les apparences de bienveillance, qu’il s’agit d’un piège politique tendu aux musulmans de France à l’approche de nouvelles échéances électorales, en vue de les endormir, les berner et tenter d’éviter une nouvelle débâcle électorale du Parti Socialiste.

Le Parti Socialiste, à travers sa politique du deux poids et deux mesures face à l’antisémitisme et l’islamophobie, et à travers les prises de paroles incendiaires de certains de ses responsables ainsi que sa complicité dans le climat islamophobe, ne peut plus bénéficier de notre confiance.

Les votes par le PS des lois islamophobes sur le foulard et le Niqab , ainsi que le vote au Sénat de la loi anti Nounous et le refus d’annuler la Circulaire Châtel qui interdit aux mamans voilées d’accompagner les sorties scolaires, nous ont prouvé que le Parti Socialiste comme l’ensemble de la classe politique entretient le fond de commerce de l’islamophobie dans le pays en vue de racoler les voix de l’extrême droite.

Nous appelons toutes les antennes, les militants et sympathisants de CRI ainsi que tous les musulmans à investir le champ politique et à interpeller les formations politiques, les futurs candidats et listes pour les élections régionales afin d’exiger l’abrogation des lois islamophobes, la mise en place d’une commission parlementaire sur l’islamophobie galopante, et une loi contre l’islamophobie au même titre que l’antisémitisme.

 
Thèmes