Agression raciste à Dôle, Justice pour... Enregistrer au format PDF

Posté le 9 juillet 2021 - 1259 visites

Agression raciste à Dôle, Justice pour Adil,

Le 21 avril dernier, M. Adil SEFRIOUI ainsi que sa famille étaient violemment agressés à leur domicile par un septuagénaire.
Après un échange verbal entre les deux individus sur fond d’insultes à caractère clairement raciste, « sale bicot », à destination d’Adil SEFRIOUI, l’homme âgé de 72 ans faisait demi-tour dans la rue suivante pour revenir percuter volontairement et violemment Adil SEFRIOUI, avant que celui ne s’encastre dans la palissade.

Il s’en sortira miraculeusement avec 30 jours d’ITT, sa famille et lui-même traumatisés.
L’intégralité de la scène a été filmée.

Lors de l’audience correctionnelle du 22 juin dernier, le seul à être présent sera Adil Sefrioui. Pendant plus deux heures, il répondra aux questions des Juges. Il revivra tous les maux et toute la terreur du 21 avril dernier. L’auteur de l’agression quant à lui restera bien au chaud chez lui prétextant des problèmes de santé sans certificats médicaux à l’appui.

Affaire raciste à Dole. Justice pour la famille Sefrioui ? Vidéo d’AJ+

La vidéo sera visionnée longuement et disséquée, les avocats de la défense essaieront de ne pas entendre les insultes ou de jouer sur le mot « sale » devant « bicot ». Il n’en reste pas moins qu’Adil Sefrioui a été traité de « bicot » avant de subir des violences inouïes.

Le 6 juillet dernier, l’auteur des faits a été condamné à cinq ans de prison dont deux avec sursis alors que le procureur,Lionel Pascal avait requis 4 mois ferme avec aménagement de peine (bracelet à la maison).

Le tribunal de Lons-le-Saunier a pris la mesure de l’agression, et a prononcé une peine neuf fois supérieure aux réquisitions du Procureur.
Intervention du président de la CRI sur Radio Orient

Adil SEFRIOUI et sa famille sont soulagés, même si un goût amer persiste.
En effet la requalification criminelle n’a pas été adoptée. Quand on fonce délibérément sur une famille entière, lorsque l’on entend distinctement sur la vidéo « approche sale bicot, tu vas passer sous le capot », c’est une tentative d’assassinat. Si le véhicule avait franchi la palissade, ce sont les enfants et l’épouse d’Adil SEFRIOUI qui auraient également été percutés.

Tous nos remerciements à notre avocat Maître Mohamed Aachour pour son engagement sans faille. Il a plaidé avec passion la cause de la famille Sefrioui,et à travers eux la cause de toutes les victimes du racisme ordinaire et décomplexé.
Grâce à sa brillante plaidoirie, nous lui devons la victoire dans cette première bataille au combien importante !!!

Cependant Laëtitia et Adil Sefrioui subissent encore à ce jour des attaques racistes sur les réseaux sociaux. Nous avons gagné une bataille, mais de loin pas encore la guerre.

La lutte contre le racisme continue, une cagnotte de soutien à la famille Sefrioui est déjà en place.
https://www.cotizup.com/pour-la-fam...
Nous vous invitons à l’alimenter et à la partager afin de se donner les moyens de combattre la xénophobie.

Pour mener la guerre contre tous les racismes, la Coordination Contre le Racisme et l’Islamophobie a besoin de votre engagement quasi militant sur tous les plans !

MOBILISATION ! COMMUNICATION ! FINANCIER !

Pour finir,au moment où nous rédigeons ce communiqué, l’agresseur de la famille Sefrioui est toujours en liberté malgré le mandat d’arrêt délivré par le Tribunal de Lons le Saunier.

La famille Sefrioui ne se sent pas en sécurité.Les pouvoirs publics seront rendus responsables de toute agression conte eux !

Documents joints

Dans la rubrique "Communiqués"