Communiqué de la CRI du 13.04.2021 : Islamophobie décomplexée au pays de Charlie Enregistrer au format PDF

Posté le 13 avril 2021 - 1009 visites

La coordination contre le racisme et l’islamophobie condamne avec la plus grande fermeté les menaces abjectes et les agressions sordides qui s’abattent sur les musulmans en France.

En effet, une semaine avant le début du mois sacré du ramadan, les musulmans en France se sont retrouvés encore une fois la cible de tous les Islamophobes sans pouvoir se défendre.

Nous avons récemment assisté aux menaces d’attentat terroriste contre la journaliste Mme Nadia Lazzouni parcequ’elle est de confession musulmane, elle attend toujours d’ailleurs une réponse du ministre de l’intérieur.

Des menaces d’attaque a l’arsenic contre la nourriture halal dans les magasins du groupe Casino.

incendie de la devanture de la mosquée Arrahma de Nantes

Des tags Islamophobes particulièrement abjects contre la mosquée Avicenne à Rennes.

Depuis le 10 mars est publié ce tweet ci dessous, mais la modération de Twitter n’a pas compris que c’était surement une incitation à la haine et à la violence (physique et/ou morale) envers ces lieux et les personnes qui les fréquentent ?

Cette carte indique peut etre les cibles pour des attaques islamophobes ?
La mosquée Avicenne de Rennes est indiqué sur cette carte !

▪️Damien Rieu de son vrai nom Damien Lefèvre, candidat RN qui a fondé l’Organisation génération identitaire à rejoint maintenant le rassemblement National, il donne donc l’adresse des lieux de culte de #Ditib #IGMG (milli Görüş) qui ont refusé de signer la charte du CFCM.

Nous exigeons du ministère de l’intérieur une enquéte et de saisir la justice comme il le ferait pour des ciblages d’églises, de synagogues et tous lieux de culte.
_Faire un signalement sur ce lien : https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/SignalerEtapeInformer!load.action
ref du lien : https://twitter.com/DamienRieu/stat...

Sans évoquer les amendements liberticides votés par la majorité de la droite extrême au sénat, qui comportent pêle-mêle l’exclusion des femmes musulmanes qui portent le hijab

Exclure les citoyennes de confession musulmane des sorties scolaires pour leurs enfants, de l’espace public quand elles sont mineures et des compétitions sportives.

Toutes ces attaques, bafouant les valeurs de la république, sont évidemment le fruit du discours Islamophobe décomplexé qui gagne les plus hautes sphères de l’état.

Malgré les condamnations timides et maladroites de certain.e.s responsables politiques, leurs responsabilités restent néanmoins engagées.

On ne referme pas la boîte à Pandore qu’on a ouverte délibérément avec un tweet dans lequel on refuse de nommer l’islamophobie.

Mal nommer les choses, c’est rajouter aux malheurs du monde !

La coordination contre le racisme et l’islamophobie exhorte donc tous les musulmans et musulmanes à sortir de leur torpeur et à réclamer haut et fort un traitement égalitaire vis-à-vis et un rejet total et fort de la part de nos dirigeants face aux menaces qui pèsent sur eux et elles ainsi que le respect de leurs droits fondamentaux.

Dans la rubrique "Communiqués"