Dans la banlieue huppée de Lyon, des courriers islamophobes reçus en nombre

A Sainte-Foy-lès-Lyon, au sud-ouest de Lyon, plusieurs dizaines de personnes portant un nom à consonance maghrébine ont reçu un courrier qui leur était directement adressé. Dans l’enveloppe, des dessins et des textes islamophobes. 16 personnes ont porté plainte.

A la sortie de l’école de la Gravière, le quartier populaire de la commune huppée de Sainte-Foy-lès-Lyon, on ne parle pas que de la réforme des rythmes scolaires. Depuis un mois, les parents d’élèves font le compte des courriers islamophobes reçus pour la plupart autour du 18 avril.

« Pour l’instant, on a compté 32 familles qui ont reçu ce courrier », relate une mère de trois enfants.

Ce sont des familles dont le nom « sonne maghrébin ». Ces courriers envoyés par la Poste concernent essentiellement les habitants de logements de ce quartier de la Gravière composé pour moitié de HLM. Mais pas que. Dans le même quartier, des locataires de co-propriétés ont reçu ce courrier. Dans un autre quartier de Sainte-Foy-lès-Lyon, avenue des Provinces, six personnes ont également été bénéficiaires de cette littérature raciste.

 
Thèmes