Femmes voilées : à Argenteuil, les musulmans ne veulent plus « se laisser endormir »

Attention, matière inflammable. « Il suffit d’un SMS et ça part en vrille. Les gens, surtout les jeunes, sont chauds bouillants. Ils n’en peuvent plus d’être endormis à chaque fois qu’il se passe quelque chose » : né à Argenteuil, dans le Val d’Oise, ex-commerçant sur la Dalle, Mohamed Chanai, militant associatif, passé par la politique, impliqué dans la vie de la cité, fait partie des représentants de la communauté musulmane qui étaient reçus à l’hôtel de ville le 20 juin dans la matinée, en tant que vice-président de l’association gérant la mosquée de la Lumière.

 
Thèmes