Islamophobie : deux chauffeurs de bus nîmois condamnés

Deux conducteurs de bus nîmois ont été condamnés pour avoir mis en ligne des photos et une vidéo à caractère islamophobe. Le CFCM avait porté plainte. L’affaire avait soulevé l’émoi dans certains quartiers de la ville. Ils devront verser 1500 euros d’amende et effectuer un stage de citoyenneté.

Le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné cet après-midi deux chauffeurs de bus nîmois. Agés de 44 et 52 ans, ils avaient mis en ligne, entre mai et juin 2013, des photos et une vidéo à caractère islamophobe.
Tous deux devront verser 1500 euros d’amende et effectuer un stage de citoyenneté en vue de lutter contre la discrimination raciale.
Une condamnation inscrite à leur casier judiciaire, contrairement à ce qu’avait requis le procureur de la République, Patrick Pribille,

Le CFCM satisfait

Les prévenus étaient absents à l’audience de délibéré qui faisait suite au dépôt de plainte du Conseil Français du Culte Musulman. Le procès s’était tenu le 11 avril à Nîmes.Ils devront en outre s’acquitter solidairement de 1.000 euros de dommages et intérêts envers le CFCM.
Le Gardois Abdallah Zekri, président de l’Observatoire National contre l’Islamophobie, s’est dit "satisfait", estimant qu’il allait "inciter les racistes de tous bords à réfléchir avant d’agir".

 
Thèmes