Islamophobie face aux amis d’Israël : le procès de Claude Goasguen reporté

Claude Goasguen était appelé à comparaître à son procès, mardi 24 juin, au tribunal correctionnel de Nîmes (Gard), pour ses propos islamophobes tenus en février lors du gala du KKL, le Fonds national juif.

Le député-maire UMP avait alors déclaré qu’on n’osait plus enseigner la Shoah dans les lycées « tant on a peur des réactions des jeunes musulmans qui ont été drogués dans les mosquées ».

Abdallah Zekri n’avait pas tardé à réagir en portant plainte au nom de l’Observatoire national contre l’islamophobie du CFCM qu’il préside. Tandis que ce responsable de la Grande Mosquée de Paris a fait le déplacement au procès, Claude Goasguen, qui ne s’était pas présenté à la citation à comparaître en avril, a préféré se faire représenter par un avocat pour plaider sa cause.

 
Thèmes