Le Collectif « Agir pour nos libertés » investit le siège du PS pour protester contre la loi interdisant le port du voile aux assistantes maternelles

Jeudi 26 janvier, à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux dirigée par Jean-David Ciot, premier secrétaire fédéral du PS (Bouches-du-Rhône), le collectif « Agir pour nos libertés  » a investi cette soirée de rassemblement, au siège du PS, pour pointer du doigt la proposition de loi interdisant aux nounous le port du voile dans toutes les structures privées de la petite enfance et votée en première lecture du Sénat le 17 janvier dernier. Une proposition de loi qu’elles considèrent être une atteinte à leurs droits les plus fondamentaux. Une dizaine de personnes ont ainsi interrompu la déclaration des vœux en investissant les lieux et en arborant des slogans féministes : « Avec mon voile ou sans ma voix », « Notre corps nous appartient, cheveux compris » ou encore « Ne me libère pas, je m’en charge ». Jean-David Ciot n’a pas hésité à leur donner la parole.

 
Thèmes