Victoire contre l’islamophobie

Je voudrais aussi vous annoncer le cas des deux sœurs qui devaient se faire exclure de leur travail parce qu’elles portent le bandana. Elles sont animatrices dans un centre aéré à Nanterre.

Après les avoir inondés de courrier en mairie ainsi que tous les élus, elles gardent finalement leur travail avec le bandana.

Comme quoi, les sœurs ne doivent pas se laisser intimider et céder à leur chantage d’une pseudo laïcité.

Fraternellement votre